Les taux d’innocupation, juin 2012

Accueil / Le Marché / Les taux d’innocupation, juin 2012

Les taux d’inoccupation pour les édifices de classe A et B dans le centre-ville de Montréal ont diminué légèrement de 2010 à 2011 et sont passés de 8.2% à 7.1%. La différence la plus marquée se retrouve dans le secteur Vieux-Montréal où les taux sont passés de 11.3% à 7% selon Altus Insite un moteur de recherche spécialisé dans l’analyse du marché immobilier commercial.

Selon la firme de courtage immobilier Devencore, les taux d’inoccupation oscillant autour de 6.1% pour le centre-ville pour les édifices de classe A et B suggère un resserrement suffisant pour justifier une hausse des loyers à plus au moins court terme.

En effet, la stabilité de l’inventaire actuel d’édifices à bureau, l’absence de nouvelles constructions autres que l’édifice Altoria de classe A en construction du groupe Kevric et les nombreux projets en attente pourrait  jouer en faveur des propriétaires du moins dans l’attente d’injection de nouveaux pieds carrés au centre-ville de Montréal.

Articles récents
Contact Us